Le développement d’applications mobiles : hybride ou natif?

En 2021, c’est près de 75 % des meilleures applications de commerce de détail en Amérique qui sont développées de manière hybride. C’est d’autant plus impressionnant lorsqu’on considère que le développement hybride peut permettre d’économiser de 40 % à 50 % au niveau des frais de développement, comparativement à une approche purement native. Mais qu’est-ce qui différencie plus précisément ces deux façons d’approcher le développement d’applications mobiles ? Chez Thirdbridge, l’approche hybride est celle de prédilection, mais explorons le sujet davantage afin de comprendre dans quels contextes le développement natif peut être pertinent.

Qu’est-ce que le développement hybride et natif ?

Le développement hybride permet de créer une application mobile avec un code base commune aux deux plateformes principales. En tirant parti de frameworks tels que React Native ou Flutter, qui enveloppent du code commun dans une couche native, on réussi à créer rapidement une application fonctionnelle sur les deux systèmes d’opération.

En revanche, le développement natif consiste à créer des applications spécifiques à un système d’exploitation, le plus souvent iOS ou Android. Avec cette méthode, le développement s’effectue à l’aide d’outils et de technologies fournis par les développeurs de ces systèmes d’exploitation.

Pourquoi l’hybride est notre choix ?

L’une des raisons principales qui nous poussent à choisir le développement hybride est l’économie de temps et d’argent. Avoir un seul code base permet pratiquement de réduire les frais d’une équipe complète. Pour nos clients, c’est un avantage à ne pas négliger !

Un autre avantage du développement hybride est qu’il permet une mise en marché beaucoup plus rapide. En ayant un code commun aux deux plateformes, Android et iOS, nous sommes en mesure de toucher un public plus large, et ce, plus rapidement. Cela nous permet donc d’obtenir des retours plus rapidement tout en itérant et en faisant évoluer le produit à une plus grande échelle.

De plus, la maintenance est grandement améliorée grâce à un seul code base. Si un bug est introduit dans l’application, le correctif peut être appliqué simultanément aux deux environnements. C’est donc également beaucoup plus efficace lors des mises à jour de fonctionnalités, car nous n’avons pas à jongler entre plusieurs écosystèmes.

Quand le natif est-il justifié ?

Bien entendu, le développement natif peut être le meilleur choix dans certaines conditions.

Les applications natives ont généralement la réputation d’être plus puissantes, car elles sont conçues spécifiquement pour un système d’exploitation avec des outils et technologies adaptés à cet écosystème. Lorsque la performance est au cœur des préoccupations, le développement natif est à considérer.

En raison de l’harmonie entre la plateforme et les outils de développement, le natif facilite l’accès et l’utilisation des fonctionnalités de l’appareil. Le natif est donc intéressant, par exemple, pour développer une application pour Android Auto, Apple CarPlay ou toute autre fonctionnalité du téléphone.

Cependant, puissance ne veut pas nécessairement dire expérience utilisateur. Cela s’explique par le fait que l’utilisation des technologies natives encourage fortement les normes d’accessibilité et d’expérience utilisateur recommandées par les systèmes d’exploitation respectifs. L’expérience dans l’application sera donc similaire à celle du système d’exploitation lui-même.

Le futur du développement mobile

Les statistiques ne mentent pas : le développement hybride gagne en popularité. Ainsi, nous sommes optimistes quant à l’évolution de cette méthode, espérant que la communauté qui la soutient continuera de collaborer pour renforcer ses points forts et optimiser son potentiel. D’ailleurs, l’un des développements sur lesquels on garde un œil est l’adoption de la nouvelle architecture de React Native. Cette architecture promet d’améliorer grandement les performances des applications utilisant ce framework. Il est fort probable que, d’ici quelques années, le choix entre développement hybride et natif ne sera plus un sujet digne d’en faire un article de blog, puisque le choix sera évident.


Partage-le pendant que c'est chaud

Autres articles

9 janv. 2023

Réussir le développement de son application en 5 étapes

Le développement d’une application ne s’improvise pas. Pour réussir dans ce domaine convoité, il est essentiel d’être bien préparé. Malheureusement, u...

8 janv. 2023

Créer et optimiser la synergie avec votre partenaire de développement logiciel

Optimiser la synergie avec votre partenaire de développement logicielL’univers du numérique, et d’autant plus celui du développement de solutions numé...

8 janv. 2023

Avez-vous vraiment besoin d’une application ?

Avez-vous vraiment besoin d’une application?Ne froncez pas les sourcils! Ceci est une vraie bonne question. Il suffit d’observer les gens dans le métr...

8 janv. 2023

Lancer son application : la clé d’un budget bien planifié

Lancer son application : la clé d’un budget bien planifiéTrès peu de projets numériques se terminent dans les budgets et les délais initiaux. Quelle q...

7 janv. 2023

Trucs et astuces pour une conception logicielle durable

Quand on pense à réduire notre empreinte écologique, notre premier réflexe est de penser aux moyens de transport qu’on utilise ou à nos habitudes de r...

9 janv. 2023

Rentabiliser son application : nos conseils

Rentabiliser son application : nos conseilsVous avez mis du temps, de l’énergie et beaucoup d’efforts dans le développement et le déploiement de votre...

8 janv. 2023

Réussir vos mises à jour en 5 étapes

Saviez-vous qu’au moins 20% du temps de développement d’une application devrait être alloué aux tests et à l’assurance qualité ? C’est une statistique...

8 janv. 2023

Au-delà du lancement : comment assurer la pérennité de votre application

Au-delà du lancement : comment assurer la pérennité de votre application?Vous avez religieusement suivi les étapes de développement de votre applicati...

7 janv. 2023

Recruter une équipe à l’interne ou engager une agence pour développer son application?

Lorsqu’on entreprend un projet aussi imposant et important que celui du développement d’une application, un dilemme crucial surgit rapidement: choisir...